Il y a quelques semaines j’ai décidé d’adhérer au mouvement des blogs “body positive” créé par Princesse Guerrière. D’une part parce que je trouve que c’est une “méthode” qui peut aider certain(e)s à cheminer vers l’acceptation de leur corps. Et d’autre part parce que je suis tout à fait en accord avec les différentes étapes qu’elle propose. Finalement, en la lisant, je me rend compte que je suis passée par les mêmes pour en arriver où je suis aujourd’hui, c’est à dire, une totale acceptation de ce que je suis.






La première étape est de trouver et d’exposer 5 choses pour lesquels on remercie son corps.



Voici donc les miennes :



J’aime beaucoup la couleur de mes yeux, ils sont bleu-vert avec de légères variantes en fonctions des saisons. Mais vraiment, sincèrement, je trouve que j’ai de la chance d’avoir cette couleur d’yeux pas forcément commune sans être non plus exceptionnelle. Mais pas forcément “classable” parce que ni vraiment bleu, mais pas vraiment vert.



Mes cheveux sont eux aussi plutôt sympa avec moi. Ils sont fins, certes, mais j’en ai pas mal et je les laisse pousser depuis bientôt 15 ans. Une sorte de rébellion et à la fois un rêve d’enfant. J’ai toujours voulu les avoir longs jusqu’au bas du dos, j’espère y arriver un jour. Mais bref, ce n’est pas le sujet, il sont très raides, donc pas besoin de lissage, je ne crains ni la pluie, ni l’humidité, ni les baignades, ni rien du tout avec eux. Peu importe la façon dont ils sèchent, ils sont toujours raides ! Je n’ai pas d’épi, ni une implantation bizarroïde (cf les cheveux de L’Homme) !!! J’en prend soin, je les entretien, c’est évident qu’une telle longueur demande un minimum de soin. Mais ils me le rendent bien.



Mon corps à une forme en sablier et sincèrement, je trouve ça jolie. J’apprécie d’avoir une taille assez fine en comparaison de ma poitrine et de mes hanches. Et du coup, lorsque j’ai pris du poids, je l’ai pris de façon “harmonieuse”, de façon proportionnée sur tout le corps, en gros j’ai pris autant partout !



J’aime ma poitrine, opulente, généreuse, elle me fait un très jolie décolletée. Alors certes, leur poids, les années et la loi de la gravité sont fatales pour les poitrines généreuses, mais avec une bonne lingerie, bien adaptée, je trouve que j’ai une “belle gorge” dirons-nous. C’est une zone à ne surtout pas hésiter à mettre en avant quand on est ronde, car les épaules arrondies, un joli décolleté et des bras ronds, c’est très joli. Exit les préjugés qui veulent que l’on camoufle nos bras, une robe bustier ou très décolleté, sur une ronde, c’est sublime !



Je remercie mon corps pour mes mains et mes pieds (je les mets ensemble, dans la catégorie “extrémités”, même si ce n’est pas pour les mêmes raisons). Mes pieds sont certes un petit larges mais d’une taille standard, 39 si ça taille large, sinon 40, je n’ai donc aucun mal à me trouver des chaussures. C’est appréciable et j’aime leur forme avec le pouce plus long que les orteils et l’écart entre ces derniers. C’est le pied Romain il parait… Ils m’ont toujours mené où je voulais. Bref, je les aimes bien. Et j’aime mes mains, parce que même si mes doigts ressemblent plus à des knacky balls qu’à des longs doigts de pianistes, elles sont identiques à celle de ma Mamie. Lorsque je regarde mes mains, je vois les siennes. Ses mains que j’ai si souvent observer tricoter, coudre, lire, prier, cuisiner, me bichonner. Et c’est toujours appréciable de se retrouver, se reconnaître, dans la personne que l’on a le plus aimé et qui nous a donné tous son amour.



Voilà, exercice terminé !



(Crédit Photo : 20 Minutes, Octobre 2012)



Je me permet de reprendre les mots de Princesse Guerrière à la fin de son propre article sur cet exercice que vous pourrez lire ici

Ce n’est pas un exercice facile mais quand je relis tout ça, ça me met de bonne humeur. Je suis contente d’avoir cette enveloppe même si elle n’est pas « standard » et qu’elle ne plaît pas à tout le monde … ! Je suis heureuse de lui trouver des points positifs, je suis fière de réussir à m’écouter, un peu, après des années de déni.”


Je plussoie parfaitement ces mots. En effet, même si je n’ai plus de problème avec mon enveloppe charnelle, je trouve plaisant de lire noir sur blanc ce que l’on apprécie et ce pourquoi on remercie son propre corps. Ça met le sourire aux lèvres, ça donne du baume au coeur.



Je vous invite toutes et tous à faire ce petit exercice qui fait vraiment du bien. N’hésitez pas à me laisser les liens de vos articles à ce sujet dans les commentaires sous ce billet, j’irai vous lire avec plaisir, ou si vous n’avez pas de blog, n’hésitez à dire en commentaire quelles sont ces 5 choses pour lesquelles vous remerciez votre corps.



Je vous invite aussi à lire tous les billets concernant les exercices “Body Positive” chez Princesse Guerrière ici.