Je fais partie de ces gens qui ne prennent pas la moindre résolution au 1er janvier. Je n’ai rien contre ceux qui le font, si cela peut aider, why not ? Il est vrai que nous avons tous besoin de projets, d’objectifs, mais pour ma part, je n’attend pas le début d’une nouvelle année pour le faire. J’essaie de me remettre en question dès que je sens que les choses ne vont pas, de redresser la barre et donc de prendre des résolutions à ce moment là.
Par contre j’ai quelques “rituels”. J’aime faire un petit bilan de mon année, c’est toujours bien de faire le point et de voir si l’ont avance ou pas. Même si ça ne m’empêche pas de refaire des “points” dans l’année. J’aime aussi faire peau neuve. Chaque 31 décembre (ou une autre date proche si je ne suis pas dispo ce jour là) je me fais un bon soin du visage et du corps. A la maison, en séance “cocoon”, à mon rythme, devant des films ou des séries de filles. C’est important pour moi de faire “peau neuve”. Ne me demandez pas pourquoi, je ne sais pas d’où ça vient, je fais ça depuis quelques années maintenant.
Cette année a été difficile en de nombreux points dans ma vie privée, intime et familiale. J’aimerai vraiment que 2013 soit une année qui m’apporte plus de joie et de bonheur. Mais cette année 2012 m’a aussi apportée quelque chose de très important, l’ACCEPTATION !!! Je ne pensais vraiment pas y arriver un jour. J’avais tellement pris l’habitude d’être en guerre avec moi même, avec mon corps, que ça me fait très bizarre. Mais sincèrement, qu’est ce que je vis mieux maintenant ! J’aurai du faire ça bien plus tôt.
Cette année, aucun régime n’est venu parasiter ma vie. Et oui, incroyable et comme c’est agréable. Fini de m’affamer, de monter sur la balance 15 fois par jour, ce stress permanent qui me rongeait. Terminé. Je monte sur la balance de temps en temps, quand j’y pense et quand j’ai envie et à chaque fois, au cours de cette année ça a été une agréable surprise. Oui, j’ai perdu plus de 13 kg !!! Doucement, tranquillement, sans me prendre la tête et surtout sans m’en rendre compte. Petit à petit, ma ceinture que je fermais tout juste au premier cran se ferme 4 crans plus loin, plus qu’un cran avant qu’elle ne soit trop grande… J’ai perdu 2 tailles de pantalon et une sur le haut du corps ( oui, mes attributs féminins sont résistants, je n’ai point perdu de taille de soutien gorge…). J’en suis très heureuse, vraiment. Tout d’abord parce que depuis des années, malgré des efforts énormes et des régimes draconiens je n’avais de cesse de prendre du poids, ça ne s’arrêtait plus. L’un de mes souhaits les plus chers était d’arrêter de grossir, je ne demandais même pas de maigrir, juste que ça s’arrête. Et la machine inverse s’est enfin enclenchée. Et j’ai l’impression de n’avoir rien fait de particulier pour ça, en tout cas, rien de si difficile que tous les régimes par lesquels je suis passée.
Mais qu’est ce qui a donc vraiment changé dans ma façon de vivre ?
Côté alimentaire, rien de plus simple, je me fais plaisir. Je ne me prive plus. Fini la frustration. Tout en restant logique et raisonnable. Je me fais des repas tout ce qu’il y a de plus normal. Côté quantité, je n’ai jamais été une grosse mangeuse donc je mange à ma faim. Je fais en sorte que le tout soit équilibré mais je ne pèse rien, je ne compte pas les calories, rien de tout ça. Si jamais je fais des excès, lors de sorties, ou en période de fêtes. Je mange plus léger le lendemain ou je réajuste dès que je peux. Bref, plus aucune prise de tête et je crois que mon corps aime. Et j’essaie aussi d’être un logique. Si j’ai envie de manger un de ces délicieux chocolats qui nous passent perpétuellement sous le nez en ce moment, je ne prend pas de dessert… De toute façon, si j’en prend un, je n’ai plus faim et adieu kinder shoko-bon 😉 Non, vraiment je suis très contente, je suis enfin en paix avec ma balance ! C’est agréable.
Côté vie en générale, je ne me dis plus ” je ferai ça quand j’aurai perdu, je mettrai ça quand j’aurai perdu etc, etc, etc…”. NON !!! Ça c’est fini, si je dois mourir demain, la grande faucheuse n’attendra pas que j’ai perdu, alors autant vivre aujourd’hui ! J’ai envie de faire quelque chose, je le fais, j’ai envie de porter quelque chose, je le fais ! Et surtout j’arrête de me dire ” mais que vont penser les gens en me voyant comme ça ?”. On s’en fout, les gens peuvent bien penser ce qu’ils veulent, grand bien leur fasse. de toute façon, quoi qu’on dise, quoi qu’on fasse, il y aura toujours des gens à qui ça déplaira, alors autant faire ce qu’on a envie. Et puis franchement, je me trouve bien plus jolie avec mon petit jean slim noir que j’ai enfin osé m’acheter que dans un éternel pantalon noir fluide et informe ! Je suis ronde c’est comme ça et le pantalon  noir qui ne ressemble à rien n’y changera rien. Au moins avec mon slim, je suis une ronde “stylée”.
Autre chose capitale, j’ai radicalement changer le regard que je porte sur moi-même. Fini de m’insulter quand je croise un miroir, fini les “t’as vu ta gueule”,” t’as vu ce bide”, ” t’as vu ces cuisses”, “Regardes comme tu es laide” ! Ça aussi FINI ! Il y aura toujours des mauvaises langues pour nous faire ce genre de réflexions donc inutile de se les auto-infliger. Je suis comme je suis, certes, j’ai des kilo en trop, mais je n’ai pas que ça, j’ai une poitrine que toutes mes copines voudraient me piquer ! Un atout, un ! J’ai une très jolie couleur d’yeux, un deuxième atout, deux ! J’ai de beaux cheveux et punaise, avec le soin que je leur prodigue ils peuvent, 3 atouts, 3 ! Et ainsi de suite ! Être indulgent avec soi même c’est capital. Oui on a des défauts et oui on a des complexes, mais soyons un petit peu tendre avec nous même et accordons nous un minimum d’indulgence ! Et ça a clairement payé. En changeant mon regard sur moi même, les regards des gens ont eux aussi changé. Bon, je croise toujours des gens qui me font des réflexions, mais j’en croisais déjà quand je portais du 38… Attention, je n’ai pas dit non plus que je pensais que j’étais la plus belle fille de l’univers et que je pouvais me permettre de marcher sur la tête de tout le monde. Non, loin de là, je m’accorde juste la même indulgence que j’accorde aux autres. Et ça fait du bien. Oui, ça fait du bien quand après s’être préparer avec soin pour accompagner Chéri d’Amour à une soirée on se regarde dans la glace en se disant ” ben oui, tu es telle que tu es, mais tu es jolie”. Enfin moi, ça me fait du bien. Alors oui, bien sûr que quand je vois mes copines d’1,75m pour 55 kg, j’aimerai bien avoir leur tour de taille, leur longues jambes fines, etc… C’est évident. Mais j’arrête de me dire que pour être heureuse et pour être belle il faut absolument que je devienne ainsi ! C’est me voiler la face, d’une, parce que je mesure 1,62 m et que je ne grandirai plus et de deux parce qu’aucun régime, aucun jeûne ne m’a fait devenir une brindille. Ce n’est pas ma nature, c’est ainsi.
Bref, tout ça pour dire qu’en allégeant tout simplement mes pensées, en allégeant mon jugement envers moi même, en allégeant cette discipline de fer que je m’imposais et en allégeant les propos à mon propre égard, j’ai allégé ma masse corporelle.
Et s’il y a bien une chose que je compte faire en 2013, c’est continuer sur cette lancée. Fini de me rabaisser, fini de penser que je vaux moins que les autres. Notre valeur ne dépend pas de notre tour de taille, notre beauté ne dépend pas du chiffre qui s’affiche sur la balance et notre féminité ne dépend pas de notre taille de confection. F.CK les diktats, les préjugés et le “prêt à penser”. Et même si je n’aime pas du tout Franck Mickael, je n’ai qu’une chose à dire, il a bien raison ” Toutes les femmes sont belles” !
Sur ceux, je clôture sans regret cette année 2012 ! Je vous souhaite à toutes et à tous le meilleur pour 2013 ! De toute façon, nous avons échappé à la fin du monde alors il ne peut nous attendre QUE du bon !