Après avoir essuyé encore quelques déceptions “mascaresques” dont une dont je ne vous ai même pas parlé temps notre histoire fût éphémère. Mes cils ont enfin eu une magnifique surprise, le mascara Faux cils Papillon de l’Oréal Paris.

(crédit photo L’Oréal Paris)

Pour être honnête, lorsque j’ai vu la pub à la télé pour ce produit il y a quelques semaines à sa sortie, je me suis dis : ” Okay, ils nous prennent encore pour des prunes”. Les pub pour les mascaras on les connaît, elles nous promettent tout : longueur, volume, courbe et preuve à l’appui avec en image une égérie qui arbore de magnifiques faux-cils !!! On le sait, c’est toujours la même chose.

Mais pauvres femmes que nous sommes, à la recherche du regard de biche parfait, bien souvent on tombe dans le panneau en ce disant, “oui, mais cette fois c’est sûrement différent” et des fois oui, en effet, c’est différent.

Mon dernier immense coup de coeur en matière de mascara était le Volume Million de Cils de l’Oréal Paris. Ce mascara m’avait juste bluffé ! Au détour d’une de mes très nombreuses promenades en Allemagne dans un drugstore où le Make-up est beauuuuuuuuuuuuucoup moins cher qu’en France, j’ai craqué pour ce dernier né de la marque : le Faux Cils Papillon.

 

La blogueuse Beauté que je suis se devait de tester, même une potentielle déception… C’est dire à quel point j’étais emballée par le produit… J’étais tellement emballée que j’ai repris un tube de mon Volume Million de Cils chouchou, au cas où !

Au premier essai, comme pour beaucoup de mascara, ce n’était pas ça du tout. Mais je ne tiens jamais compte du premier essai pour plusieurs raisons :

– La première, parce que généralement lorsqu’on entame un nouveau mascara c’est qu’on a terminé le précédent et le plus souvent parce que ce dernier était devenu beaucoup moins fluide, voir sec. On passe donc d’un produit produit pâteux à un nouveau produit super fluide, voir parfois super liquide… L’application n’a donc plus rien à voir, il faut clairement se réadapter à la consistance du mascara.

– Ensuite, parce que d’un mascara à l’autre, sauf si vous êtes une grande fidèle, la brosse change et qui dit brosse différente, dit application différente. Il faut donc au moins tester une fois pour comprendre comment fonctionne la “bête”.

Bref, avec le temps et mes multiples expériences, j’ai vraiment appris à rester zen à la première application et à me faire, tout bonnement, une raison.

Rien de bien original donc pour ce mascara Faux Cils Papillon, à la première application, tout comme avec ses confrères auparavant, j’ai galéré pour un résultat très Bof !

Puis à la deuxième utilisation, j’ai été assez agréablement surprise. La brosse déployante est finalement super pratique pour étirer les cils externes et fait vraiment son petit effet. Donc je l’avoue, Méa Culpa, cette brosse qui me faisait bien rire en me disant que ça aller être un sacré bazar, voire, du grand n’importe quoi. Elle est légèrement souple mais pas trop, en picots de plastique ou de silicone, je ne sais jamais. 


Mais Waouh ! Je n’ai que ça à dire. A la première application, j’essore bien la brosse pour mettre une couche assez fine de mascara pour juste légèrement gainer les cils. Le résultat est du coup, sans grand intérêt après cette première couche, mais à la deuxième, là, je m’amuse avec toutes les possibilités de la brosse, j’étire les cils vers le haut, vers l’extérieur avec la partie déployante et déjà, là, le résultat n’a rien à voir. A nous les yeux de biches, pardon, les cils Papillons. 

Généralement, deux couches suffisent pour un make-up de jour. Mais si vous voulez vraiment un effet faux-cils complètement dément pour une soirée, sur un smoky, pour faire tourner la tête de l’Homme que vous dévorerez avec vos yeux de biche aux cils Papillons ou encore pour vous faire plaisir, vous pouvez parfaitement ajouter une 3 ème couche, le résultat n’en sera que plus spectaculaire.

(crédit photo L’Oréal Paris)

Le seul bémol que je donnerai à ce produit, c’est qu’il faut, comme pour beaucoup de mascaras (quasiment tous à vrai dire) avoir vraiment le temps de le travailler. Pour ma part, ce n’est pas vraiment un problème la plupart du temps. Mais si j’ai 30 secondes chrono pour me mettre du mascara avant de m’enfuir en courant de chez moi pour cause de gros retard, il est évident que celui-ci ne sera absolument pas adapté. Il faut donc un plan B pour ces jours là ou ne carrément pas se maquiller. Enfin dans mon cas. Qui sait, peut-être que sur vous il aura un résultat complètement parfait dès la première application, mais sur mes cils assez court, je sais qu’il y a du travail…

Je l’ai dit déjà plusieurs fois durant cette article mais j’adore ce mascara, il me convient vraiment beaucoup. J’espère sincèrement qu’il ne fera pas un simple passage éclair dans les rayons de la marque parce que je le trouve vraiment prometteur. Oui, pour la première fois de ma vie, je flippe à l’idée qu’une marque stoppe la production d’un produit !!! Je pense que le plus prudent pour moi sera donc d’en faire un petit stock !

Vous allez sûrement me demander : “Mais entre le Volume Million de cils et le Faux Cils Papillon, lequel préfères-tu ?” Et là, je vous répondrez, les deux mon capitaine. Je pense ne plus pouvoir me passer ni de l’un, ni de l’autre. Ce sont deux très bons produits avec d’excellents résultats sur mes cils. Mais quelques points les différencient tout de même. Le Volume Million de Cils est très facile à appliquer et donne un très bon résultat en très peu de temps. Le Faux cils Papillon offre un résultat encore plus bluffant, mais avec un petit peu plus de travail ( rien de sorcier non plus) et donc, un petit peu plus de temps. Donc le Volume Million de cils pour tous les jours et surtout quand on est pressée, le Faux Cils quand on veut un résultat spectaculaire mais qu’on a aussi un petit peu plus de temps.

En fait, les mascara, c’est comme les pinceaux pour se maquiller, chacun à son utilisation propre !!!

Je vais encore me permettre de vous parler des promesses de la marques concernant ce produit car c’est en cherchant le lien de leur boutique en ligne que je les ai vu et je pense qu’il est important d’en parler rapidement.

Voici donc les bénéfices de ce mascara selon la marque :

• Brosse déployante inédite
• Formule aux fibres allongeantes et densifiantes
• Effet faux cils déploiement extrême: cils déployés jusqu’au coin externe de l’œil comme des ailes de papillon

Et là, je n’ai qu’une chose à dire, je suis entièrement d’accord avec ces points !

La preuve en image sur mes cils pas du tout spectaculaires :

Cils sans rien

Cils avec une couche du Mascara Faux Cils Papillon

Cils avec 2 couches

Et enfin, avec 3 couches

Et pour finir, parlons prix, il se vend 16,90 euros sur la boutique en ligne de L’Oréal Paris ici et les frais de livraisons sont offerts. Je n’ai pas regardé son prix en magasin… Honte à moi ! Et personnellement, je l’ai payé environ 6 euros de moins en Allemagne… Mais franchement, même 16,90 euros, pour ce mascara dont je suis sûre du bon résultat, je trouve que ce n’est pas excessif.