Pour celles qui me suivent sur Youtube notamment, j’ai parlé de ce mascara qui a été pour moi l’une de mes plus grosses déceptions Make Up de l’année. Et à vrai dire, ça a même été ma dernière déception de 2012, snif !
Pourtant, Dieu sait à quel point je me faisais une fête de tester ce mascara. J’ai bavé devant pendant un bon moment avant de me décider à l’acheter et une fois que je l’ai eu et surtout testé, le bide total ! Sérieux, je suis vraiment hyper triste, j’avais fondé tant d’espoirs en lui. Tellement que j’en ai les boules de faire ce post, mais c’est la dure loi Makeupesque, TOUS les produits doivent être passés au crible.
Donc, déjà, pour vous mettre dans l’ambiance, photo de l’objet et sa pub :


Avouez que c’est tentant, on envie les splendides cils de la Dame (qui ressemble à s’y méprendre à Rebecca Romijn, ceci dit, c’est peut-être elle, beaucoup de stars américaines apparaissent dans les campagnes Avon, voir pour certaines font des partenariats avec la marques. Cf : Fergie des Black Eyde Peas ou plus récemment encore Milla Jovovich) ! Mais bref, comme d’habitude, je m’égard, je m’égard…
Voyons plutôt ce qu’en dit Avon sur son site :




“Mascara
SuperDrama 




Pour
un regard jusqu’à 20% pus grand*!

Le mascara SuperDrama contient
des fibres légères et des micro-sphères pour bien gainer chaque cil**.

Donne
du volume, allonge et recourbe les cils dès le premier passage pour agrandir le
regard.


*d’après l’étude clinique 232911 réalisée auprès de 20 femmes pendant 1
jour


**d’après l’étude consommateurs 11-540 réalisée auprès de 119 personnes
pendant 1 semaine”


Je vous montre mon mien à moi pour le plaisir, parce que bon, le packaging, je le trouve plutôt pas mal :



LA brosse, à pales en silicone ! Ça change des picots !







J’avoue que la photo + Le descriptif + LA brosse complètement inédite + Le tapage autour de ce mascara +++… Je me suis dit : Il me le faut !!! Le voilà LE Graal mascaresque absolu !
Et bien non et en vous disant cela, j’ai envie de pleurer ! Oui, pleurer ! Bon, j’exagère un chouille, mais pas tant que ça. En fait, je crois que ma déception est aussi liée au fait que j’en attendait beaucoup et peut-être trop. Habituellement en matière de mascara, j’ai collectionné tant de déceptions, que je n’en attend rien. Du coup, s’il est top, c’est la fête et s’il est bof, ben limite, je m’y attendais. Et là pas du tout. Il m’est tombé dessus sournoisement ce mascara.
Je vous explique l’aventure quand même, histoire de ne pas avoir l’impression d’être venue pour rien…
Premier essai : “SUPER-BOF” !!! Mascara trop liquide, comme avec presque TOUS les essais mascara. La première application est rarement dingue, j’attends toujours la deuxième pour commencer à me faire un avis. Mais bon, là quand même, j’avais les cils en étoile ! Je vous jure, j’aurai voulu le faire je n’aurai pas réussi. Bref, j’ai profité que le produit ne soit pas encore sec pour rattraper le coup avec mon héros de tous les temps mon “Volume Million de cils”.
Deuxième essai : Mieux, le produit est d’une fluidité agréable, je me dis qu’on tient le bon bout, une couche… Que dalle, si ce n’est que je m’en suis mis plein la paupière mobile… Super ! J’avais pas prévue de transformer mon make up en smoky. Mes cils sont noircis, mais ni plus longs, ni plus volumineux, ni plus recourbés… OK ! Je nettoie le mascara qui barbouille ma paupière, je m’énerve un chouilla en me rappelant la réflexion d’une Sephorette quand je lui avait dit que la brosse du “They’re Real” de Bénéfit me piquait grave les yeux : “Il faut apprendre à dompter la brosse” !!! Oui, enfin dans l’absolue si la brosse pouvait s’adapter à nous, ça pourrait être pas mal aussi, des fois. Je reprend ma respiration, “zen, restons zen” et c’est parti pour la deuxième couche ! Rebelote, malgré tout mes effort, je me suis retartinée la paupière mobile… Et toujours rien côté volume, longueur et courbe. J’abandonne le nettoyage de la paupière et me lance dans une troisième couche !!! Toujours rien ! J’ai l’impression d’avoir plus de mascara sur ma paupière mobile que sur les cils, non mais en fait, ce n’est pas qu’une impression ! Du coup, arrêt au stand (la salle de bain) pour un démaquillage en règle et jetant lamentablement l’éponge, je suis sortie sans maquillage et surtout SANS mascara !!! C’était pas le jour.
J’ai retenter une ou deux fois de le mettre, j’ai réussi à épargner mes paupières les fois suivantes, mais impossible de le porter seul, il me fallait une à deux couches d’un autre mascara pour avoir l’air d’en avoir… En gros, autant utiliser directement les autres puisque celui-ci ne sert quasi à rien.
Je dis bien quasi, parce que je dois lui reconnaître 2 choses. La première, sa coloration noir pigmente bien les cils, la deuxième, sa brosse sépare super bien les cils, mais vraiment super bien, ce qui fait que même en superposant les couche, aucun paquet… Le problème c’est qu’on a rien d’autre non plus, ni paquet, ni volume, ni longueur, ni rien.
En gros je conseillerai ce mascara aux gens qui souhaitent en porter de façon très discrète, juste pour apporter un petit plus en gardant un effet très naturel. Pour ces personnes là, je pense que ce mascara est parfait.
Après, j’admets aussi, que les horreurs des uns font le bonheurs des autres et que c’est peut-être ma nature de cils qui a fait qu’il ne me faisait rien.
Mais pour ma part, c’est à regret que je vais l’abandonner, alors pas complètement, je pense garder la brosse une fois nettoyer je suis sûre qu’elle sera nickel pour séparer les cils quand on multiplie les couches de mascaras.
Son prix : 12,90 euros les 7ml (mais chez Avon, avec les promos quasi permanentes vous pouvez m’acheter pour moins cher)