Cette recette je l’ai faite et refaite pour que le houmous ait les saveurs que j’aime.
Certains ingrédients vont probablement vous sembler moins traditionnels que d’autres. Je n’ai absolument pas la prétention de détenir la recette ultime du houmous. Je pense que tout comme le curry en Inde, le baeckeofe en Alsace, le kig ha farz en Bretagne, la paella en Espagne et bien d’autres spécialités culinaires, chaque famille a sa propre recette…
Deux points étaient importants pour moi dans ma recherche de la recette du houmous idéal, les saveurs et l’apport nutritionnel qui devait être de qualité.
Autre point très important, avec le trempage et la germination, comptez 48 heures (12 heures si vous faites la version rapide) pour élaborer cette recette mais ça en vaut vraiment la peine.

Pourquoi la germination ?

En faisant pré-germer puis germer le pois-chiche, on lui permet de s’enrichir en enzymes, en vitamines et en minéraux. De plus, ce processus commence à attendrir la chair du pois et permet une cuisson douce est moins
longue que si l’on cuit le légume sec directement.
Les légumes secs sont riches en acides aminés essentiels au métabolisme humain. Il est donc important d’en consommer et de préférence de bonne qualité.
En faisant germer vos graines, ici vos pois chiches, vous mangez ce que l’on appelle en nutrition des aliments vivants.

Houmous, les ingrédients :

– 130 g de pois chiches secs ( pesés cru) = vous obtiendrez environ 300g de pois
chiches germés
– 2 cuillères à soupe bombées de purée de sésame blanche, appelée aussi Tahin,
Tahiné ,Tahini…
– 35 ml d’huile de colza (pour l’apport en oméga 3)
– 35 ml d’huile d’olive (pour l’apport en oméga 6)
– 75 ml de jus de citron
– 2 cuillères à soupe de cumin
– 2 cuillères à soupe de Gomasio (graines de sésame complet + sel de mer)
– 2 cuillères à soupe d’origan (feuilles)
– 1 cuillère à café de poivre noir
-1 à 2 gousses d’ail
– de l’eau
– Paprika doux
– sésame noir
– cumin (grains)
– gomasio
Petit rappel :35 ml de liquide = 2 cuillères à soupe + 1 cuillère à café
Notons l’apport en AGPI (acide gars polyinsaturés) de la recette. Le sésame, l’huile de colza et l’huile d’olive sont des corps gras, certes, mais de qualité et surtout utiles. En étant insaturée, le corps peut l’utiliser pour la construction cellulaire, ce ne sont pas des graisses qui vont être directement stockées car saturées et de ce fait, inutiles au fonctionnement du métabolisme humain…
Ce qui me permet d’apporter une petite parenthèse. C’est en ça que les régimes où l’on supprime tous les corps gras sont idiots mais surtout nocifs. Le corps a besoin d’acides gras pour nourrir le cerveau, construire les cellules et pour des tas de choses encore. Il ne faut donc pas supprimer toutes les graisses, mais limiter l’apport en graisses saturées et avoir une consommation en graisses insaturées adaptée à son mode de vie.
De toute façon, il faut partir du principe qu’à part en cas d’allergie ou d’interdit pour des causes médicales, il faut manger de tout et ne rien supprimer pour éviter les carences. Après, c’est une question de quantité.

On passe à l’action !

1- Pesez vos pois chiche en veillant à bien enlever ceux qui sont cassés ou dédoublés, ils ne germeront pas. Faites les tremper dans de l’eau de source ( évitez l’eau du robinet et l’eau minérale) pendant 12h. Les pois chiches durant cette période de trempage et de pré-germination vont absorber beaucoup d’eau, je mets généralement 3 fois leur volume en eau et j’en rajoute si besoin.
Début du trempage
Après 12h
Si vous êtes pressés vous pouvez passer directement à l’étape 3
 
2- Egouttez les bien et mettez vos graines à germer pour 48h. Pensez à les rincer chaque une à deux fois par jour afin qu’elles aient un apport en eau suffisant.

Pour ma part, j’utilise des germoirs en plastique,  ça ne coûtent vraiment pas cher et l’investissement est vite rentabilisé. Il en existe des biens plus sophistiqués et bien plus cher. Vous pouvez aussi faire votre propre germoir avec des bocaux en verre ou autres, il existe plein de tutos sur le net.

Après 48H de germination
3- Rincez et égouttez bien vos pois chiche avant de les mettre dans une grande casserole. Recouvrez d’eau et mettez à cuire à feux doux et couvert pendant 1h. Une cuisson douce permettra de garder au maximum les nutriments des
graines apportées par la germination.
4- Après cuisson, égouttez les pois chiches et versez les dans le blender.
5- Ajoutez la purée de sésame, l’huile végétale et le jus de citron avant de mixer jusqu’à obtenir un mélange homogène. N’hésitez pas à ajouter de l’eau au cours du mixage pour obtenir la consistance que vous souhaitez.
6- Ajoutezles 2 cuillères à soupe de cumin, les 2 cuillères à soupe de Gomasio, les 2 cuillères à soupe d’origan, 1 cuillère à café de poivre noir, 1 à 2 gousses d’ail et mixez à nouveau. Une fois le mélange devenu  homogène, si la
consistance est devenu trop épaisse, n’hésitez pas à remettre un petit peu d’eau.
7- Réservez-le dans un saladier couvert au frais.
Pour ma part, au moment de servir, je saupoudre généreusement la surface de mon houmous avec du paprika doux, j’ajoute un petit peu de sésame noir, de gomasio et de cumin moulu.
N’hésitez pas à la refaire, vous ne serez pas déçus et dites-moi ce que vous en avez pensé, ce que vous avez changé, etc !
Bon Appétit !