Pfiou, ça fait un sacré moment que je n’ai pas fait un article beauté… Vais-je encore savoir comment ça  marche ?


Aujourd’hui, comme indiqué dans le titre, je vais vous parler maquillage et plus particulièrement de ma marque préférée en matière de palettes de fards à paupières, j’ai nommé : Urban Decay !







Après les Naked, Naked 2, Naked Basics et Naked 3, la famille des palettes de fards nude de la marque s’agrandit avec une seconde petite palette de 5 fards, la Naked Basics 2.







(NB en haut, NB2 en bas)



Dans cette Naked Basics 2 on trouve des fards aux teintes plus rosé et plus taupe que dans la première. On trouve un éventail de très jolies teintes mais les plus claires de la NB2 sont plus foncés que les claires de la NB et les teintes les plus foncées de la NB2 sont plus claires que pour la Naked Basics. 







On a donc un panel de couleurs nettement moins contrasté que dans la première petite palette. C’est un parti pris, la palette n’en reste pas moins très jolie, agréable et intéressante à utiliser. Cependant, pour ma part, elle ne peut se suffire à elle même contrairement à la première du genre.

J’aime toutes mes palettes Naked, j’ai mes périodes… J’utilise, en général, d’avantage la Naked en été, la Naked 2 en hiver et la Naked 3 tout au long de l’année. Mais la Naked Basics, c’est MA palette tous terrains !
Je l’utilise été comme hiver. Elle est idéale pour les vacances, les week-end et les déplacements. Elle permet à elle seule un maquillage complet des yeux et des sourcils. Et ces teintes tout ce qu’il y a de plus neutre permettent toutes les couleurs de RAL. 
En gros, quand je suis pressée, en manque d’inspiration ou loin de chez moi, c’est systématiquement celle que je sors. 
Je mets la teinte chair rosée sur toute la paupière mobile et immobile, le fard très clair et finement nacré en touche lumière sous l’arcade et au coin interne de l’oeil. Je fais mon creux de paupière avec le brun clair et un petit peu de brun plus foncé. Puis pour finir un genre de liner estompé ou un outer V avec le noir très pigmenté. 
Simple, rapide, efficace !
Hors, avec la Naked Basics 2, il m’est impossible de faire ce genre de MU. Si la couleur la plus clair peut parfaitement être utilisé en fard sur toute la paupière et que je peux faire un creux de paupière, un liner et un outer V, impossible de faire les points de lumière… Il faut donc, enfin dans mon cas, que je prenne un fard supplémentaire pour faire mon maquillage…


C’est dommage. Mais ceci dit ça reste une petit palette assez bien conçue, avec un format très pratique. Je pense qu’elle est plus adaptée pour les peau plus foncées que la mienne en palette seule. 

Mais par contre, LE gros plus de cette palette Naked Bascis 2, c’est sa complémentarité avec les autres palette Naked et particulièrement la 3.






J’ai fait ce que j’ai pu avec le peu de lumière que la saison nous offre. Cependant, pour bien vous rendre compte des teintes, je vous invite à allez voir de jolies swatch ici.





Son prix : 27 euros chez Sephora